Passer son Niveau 1 de plongée à Marie-Galante

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Il est important de noter que si nous avons choisi de partir 10 jours sur une petite île comme Marie-Galante c’est avec un objectif précis en tête, obtenir notre niveau 1 de plongée. Découvrez dans cet article tout ce que vous devez savoir pour passer votre premier niveau de plongée à Marie-Galante.

Man’Balaou à Saint-Louis, à fréquenter sans modération

Avant de parler de formation, de niveau 1, de bascule, de détendeur et de tous les termes techniques inhérents à la plongée, il est essentiel d’évoquer le plus important… Le club de plongée. A Marie-Galante il y a deux clubs. Le premier se situe à Grand Bourg et le deuxième à Saint-Louis. Même si le fait que notre location se trouve dans les hauteurs de Saint Louis a sans aucun doute guidé notre choix, je dois dire que comme d’habitude le hasard fait plutôt bien les choses. Si je devais vous conseiller un endroit absolument idéal à mes yeux pour découvrir la plongée et passer ses formations… Le Club Man’Balaou would be it !!!

Le QG est situé au centre de Saint-Louis. Une petite cabane en bord de plage abrite tout ce dont vous avez besoin pour pratiquer la plongée à savoir, une combinaison, un gilet, des bouteilles, des palmes, un masque… Et bien sûr de l’oxygène et j’allais oublier… Un bateau jaune amarré à quelques mètres.

Attention à bien réserver !!! Il y a souvent du monde et je vous conseille, surtout pour une formation, de réserver auprès de l’équipe avant même votre arrivée à Marie-Galante. De notre côté nous avons confirmer une semaine avant la date.

A notre arrivée nous sommes accueillis par Jean-Luc, le Boss, qui se caractérise par un humour décapant mais surtout un dynamisme et un professionnalisme qui m’ont bluffés. Il voit tout… Si tu n’as pas lavé ton masque avant de partir à l’eau et qu’il est à l’autre bout du bateau, de dos, en train d’expliquer la gravité à trois personnes… Il le saura et tu entendras : « lave ton masque avant de mettre tes palmes !!!!!!!!!!!!!! ». Si tu flippes, il te rassure, il accompagne, explique sans chichis, sans complaisance mais avec le mot juste. Et croyez moi en presque 10 jours sur l’île je l’ai vu en faire des baptêmes, des formations, des plongées d’exploration… A chaque fois il y a mis la même passion, la même patience.

Bref, vous l’aurez compris, j’ai totalement adhéré à l’esprit du Club et à son équipe. Car si Jean-Luc est indéniablement le Boss, vous pourrez compter sur toute l’équipe, Lapin et Merlin, pour vous faire passer un bon moment. D’ailleurs si vous avez la chance de plonger avec Lapin (si quelqu’un sait pourquoi on l’appelle Lapin, merci de l’indiquer en commentaire), vous découvrirez sans doute le premier être humain qui parle sous l’eau avec un détendeur en bouche…

Côté détails pratiques, il y a trois plongées par jour. La première à 08h30 pour aller au large. Ce créneau est réservé aux plongeurs avertis, minimum Niveau 1. Ensuite les plongées de 10h30 et 14h00 sont plutôt réservées aux baptêmes et aux exercices pour les personnes en formation. Niveau tarif, je vous invite à vous rendre sur le site où tout est très clairement indiqué. Ah oui détail essentiel, pour une formation ou une plongée à plus de 6 mètres il vous faudra un certificat médical.

Le Niveau 1 de Plongée, est-ce vraiment nécessaire ?

Les niveaux sont définis en fonction de PE (Plongée Encadrée) et PA (Plongée en Autonomie). Puis en fonction de la profondeur maximum : 12 mètres, 20 mètres, 40 mètres ou 60 mètres. PE-20 correspond à la possibilité de plonger en étant encadré à une profondeur de 20 mètres. Ca correspond au Niveau 1.

Alors dans quel cas faut-il se lancer dans le Niveau 1 ? De notre côté nous avions déjà fait plusieurs baptêmes notamment dans la réserve Cousteau en Guadeloupe. Le Baptême permet d’explorer les fonds marins jusqu’à 6 mètres, accompagné par un Moniteur. Mais évidemment au bout d’un moment, tu en veux plus. Plus profond, plus d’autonomie, etc. Et là… Pas le choix. Il faut passer par la case formation. Certaines personnes décident de le faire en piscine avant de partir en vacances. De notre côté nous avons fait un autre choix. Celui de profiter d’une petite île des Caraïbes pour allier vacances et formation.

Il vous faudra 5 plongées minimum pour obtenir le Niveau 1. Découvrez dans le prochain paragraphe ce qui vous attend…

Ce qu’on apprend lors du Niveau 1 de Plongée…

Sachez d’abord qu’il y a une alternative au Niveau 1 c’est le PE-12 c’est à dire la possibilité de descendre à 12 mètres. Je ne vais pas vous faire la liste de tous les exercices et apprentissages mais globalement on vous apprend à être à l’aise sous l’eau, à éviter de monter et descendre et donc d’être stable, à nager en palanqué c’est à dire en groupe et surtout on vous apprend à plonger en toute sécurité. Il y a un peu de théorie évidemment, on va vous apprendre à vous prendre en charge niveau matériel et surtout vous allez être capable de vous mettre à l’eau en bascule… Et ça c’est quand même la grande classe 🙂

Pour ce qui me concerne, il m’aura fallut 5 plongées pour obtenir mon Niveau 1 dont 4 plongées à 6 mètres et 1 plongée à 20 mètres. J’ai mis deux plongées pour arrêter d’avoir mal à la mâchoire tellement je serrais les dents et 3 à me sentir vraiment à l’aise avec la stabilité et le gilet. Côté oreilles je n’ai pas trouvé ça très compliqué dès lors où l’on suit les instructions du moniteur. Le plus compliqué est sans doute de trouver son équilibre sous l’eau. Mais une fois que l’on se sent bien quel bonheur. Lorsque l’on descend sous l’eau on a l’impression de rentrer dans un monde nouveau où l’on est juste un invité. Le principe même de la plongée nous oblige à l’humilité et à la maîtrise de soi, à la sécurité de nos compagnons de palanquée mais également au respect de l’environnement privilégié que l’on a la chance de découvrir.

Et après le Niveau 1 il se passe quoi ?

Finalement quand on obtient son Niveau 1 et bien on ne pense qu’à une chose, obtenir son Niveau 2 🙂 Mais avant ça, après une seule plongée à 20 mètres par manque de temps, en ce qui me concerne, je vais d’abord approfondir en plongeant encore à 20 mètres car pour être franche ça n’a rien à voir avec les 6 mètres des baptêmes. Plus on descend plus on découvre cette immensité, tout est plus gros, plus impressionnant… Les éponges, les poissons, les couleurs. Allez à vous de jouer, racontez nous en commentaire vos histoires de plongée et les endroits à ne surtout par rater.

2 réponses

  1. Nous avons beaucoup apprécié la lecture de ce blog, les détails sont tout à fait sympathiques et l’ambiance réaliste, merci Émilie pour ces moments de pur bonheur dans une rédaction très agréable dans une lecture qui fait sens…

  2. Waooo extraordinaire cette expérience ! L’endroit a l’air idéal en effet ! De mon côté j’ai fait mon baptême à Mayotte dans l’une des plus grandes barrières de Corail au monde selon les connaisseurs. Le site s’appelait « cocaïne » (comment ne pas s’en souvenir ?) en rapport au sable blanc des fonds marins qui transformait la surface en une sublime tâche bleue turquoise.
    Ce qui m’a le plus marqué à moins de 10 mètres de profondeur c’est la beauté des couleurs et la richesse de cette vie cachée. J’aurais beaucoup aimé plonger à 20 mètres dans cette autre dimension comme tu le racontes. Je comprends pourquoi tu parles d’humilité , l’immensité nous rappelle notre petitesse et nous fait relativiser. J’ai hâte que tu me racontes cette expérience en live. Et la différence de sensations ressenties entre ces deux niveaux de plongée. Merci pour le partage, tu m’as fait m’évader pendant un instant. Bizerte de Paulette

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *