Kashan, l’hospitalité iranienne

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur email
Kashan a été pour nous la ville des rencontres. Le point d’entrée idéal sur l’Iran. Des moments rares que j’ai hâte de partager avec vous.

La première chose que nous aimerions vous faire partager c’est la gentillesse incroyable des gens que nous rencontrons. Nous nous sentons en sécurité mais plus que ça… Les gens sont tous aux petits soins pour nous. Certains s’arrêtent pour nous montrer le chemin car ils ont remarqué en passant que nous avions l’air perdus. D’autres nous invitent chez eux et tous ont un mot gentil et nous souhaitent la bienvenue.

Organiser les visites

Hier soir au restaurant Abbasi Traditional Restaurant & Tea House, on nous a donné un prospectus avec une carte de la ville et tous les contacts nécessaires. Nous comprenons rapidement qu’en fait le tourisme à Kashan est tenu d’une main de maître par Hossein Moznabi. Il tient le restaurant, organise des visites, gère plusieurs chauffeurs de taxi et écrit même des livres de cuisine à ses heures perdues. Ce n’est pas dans nos habitudes mais nous décidons de nous rendre dans sa boutique qui ressemble plus à l’office de tourisme pour voir ce qu’il propose.

Je dois avouer qu’il est très malin et que le commerce n’a clairement aucun secret pour lui 🙂 Il sait être persuasif mais je n’ai pas eu la sensation non plus qu’il abusait. Et puis au-delà de tout ça il nous a beaucoup aidé.

Nous allons commencé, sur ses conseils, par modifier un peu notre itinéraire. Nous avions prévu un stop dans le désert de Varzaneh mais finalement nous décidons de nous rendre directement à Ispahan après Kashan. Il nous aide également à réserver nos billets d’avion entre Kerman et Téhéran, ce qui n’est pas une mince affaire lorsqu’on ne parle pas la langue.

Une fois les détails d’organisation réglés nous partons en taxi pour visiter les alentours de la ville.

Les jardins de Fin au sud de la ville

Bagh-e Fin est un superbe jardin édifié au 16ème siècle. Il est situé à 9 km au sud-ouest de la ville. Inscrit au patrimoine mondial, on dit qu’il illustre l’idée que se font les perses du paradis. On y voit beaucoup de canaux et de petits bassins alimentés par une source naturelle. De grands arbres bordent les allées. Quelle belle entrée en matière.

Les ruines de Sialk

En revenant des jardins, à 4,5 km de Kashan, se trouve le site de Sialk. Il date du 5ème millénaire avant notre ère. On y voit beaucoup de céramiques. Les fouilles ont été réalisées en partenariat avec le Musée du Louvre en 1933. Le monsieur sur la droite y a participé. C’est là qu’il a appris le français. Sur les ruines. Un moment génial. Arrêtez-vous et écoutez son histoire.

Après ces quelques visites, nous décidons de reprendre notre indépendance pour l’après-midi et partons à la conquête de Kashan. Probablement l’une des étapes préférées de notre voyage.

La mosquée Agha Bozorg de Kashan

Masjed-e Agha Borzog. Lorsque l’on arrive aux alentours de la Mosquée on voit deux grandes portes en bois. On entre et voici ce que l’on découvre. La Mosquée de la ville. INCROYABLE. C’est très beau, très majestueux et on y ressent une belle énergie.

⌚ La Mosquée est ouverte tous les jours de 08h00 à 20h00
🛒 L’entrée est gratuite

C’est à ce moment là qu’un homme vient vers nous et nous propose de nous expliquer les secrets de cette Mosquée et de nous éclairer sur quelques questions que l’on aurait sur sa religion. Il est Professeur de Philosophie. Au début on se méfie et en bon européen on se demande combien il va nous demander… Il voit notre embarras et nous dit tout de suite que tout cela est gratuit 🙂 ça lui fait plaisir… C’est tout. On se laisse porter par sa gentillesse et on ne va pas le regretter une seconde.

Il nous parle de la Mosquée, de son histoire mais surtout il nous explique l’architecture. Le pourquoi du comment en mêlant histoire et religion. A un moment il s’est mis à un endroit clé de la Mosquée et a fait un appel à la prière juste pour nous. C’était ÉNORME. Dingue à vivre. En France je n’aurais jamais osé approché quelqu’un comme lui 🙂 A tort sûrement. Il transpirait la bienveillance… Merci la vie pour ce moment.

Déjeuner au détour d’une rue dans un restaurant assez touristique

Notre déjeuner. Omelette aux légumes accompagnée de quelques douceurs. Miam. Pour l’instant nous avons aimé tout ce que nous avons mangé. Les saveurs sont différentes mais bonnes. Le déjeuner terminé, nous décidons de partir à la découverte des célèbres Palais de la ville.

Palais de la ville

💡 Il est possible d’acheter un Pass qui donne accès aux trois Palais. Vous trouverez ce ticket à l’entrée de chacun des trois Palais.
🛒 Chaque entrée coûte 350 000 RI par personne.

Ils datent du début du 19 ème siècle. Ils sont plus magnifiques les uns que les autres. Découvrir l’architecture et se balader dans ces murs a été un moment magique. Je vous conseille vraiment de vous y arrêter. Ces Palais appartenaient à de riches marchands. Ils se situent tous dans le quartier ancien de Kashan.

Tabatabaei House, Abbasian House et Hammam Sultan Mir Ahmad

Le mausolée de Kashan

En revenant de la visite des Palais, nous nous sommes arrêtés au Mausolée de Kashan. Nous y avons rencontré un Imam qui nous a invité à boire le thé et nous a expliqué sa religion simplement. C’était vraiment intéressant. Nous avons aimé ce moment.

Par contre là… Obligée de se couvrir complètement 🙂

Au détour d’une rue

En revenant, presque arrivés à notre Hôtel (où nous les sommes les seuls clients)… Une voiture s’arrête à notre hauteur et une personne se met à nous parler et à nous demander d’où l’on vient. La conversation s’engage, il sort de la voiture… Et une chose en entraînant une autre… Toute sa famille, femme, enfants… se retrouvent dans la rue à discuter avec nous… Ils habitent quasi en face de notre hôtel. Ils nous invitent chez eux et voilà comment débute une soirée incroyable qui se terminera à 1h30 du matin 🙂 Discussions, échanges… Ils sont très pratiquants et ne comprennent pas comment certaines personnes font pour ne pas avoir de religion. Ils ont essayé de nous convaincre 🙂 c’était tellement drôle. Il est mécanicien spécialisé dans les hélicoptères dans l’armée iranienne. On a parlé de tous les sujets c’était très intéressant. Je vous présente Abolfazl et sa famille 🙂


💡 Contact sur place

Hossein Moznabi

📞 +98 937 500 3058 (WhatsApp)
🌐 www.kashantourist.com
✉️ kashan_guide@yahoo.com
🗺️ Book Shop au centre de la ville de Kashan

🍽️ Où manger à Kashan ?

Abbasi Traditional Restaurant & Tea House

✉️ abbasi.d.h.ma@gmail.com
🌐 abbasi-dh.ir
🗺️ Kashan, Alavi St, Abbasian’s Historical House

Restaurant traditionnel, mais très touristique. Mais à faire malgré tout à minima pour la gentillesse des personnes sur place. Monsieur prend du chameau et une bière sans alcool… Evidemment ! Le chameau ressemble à du Bourguignon. De mon côté je prends un plat délicieux à base d’aubergines.

🛏️ Où dormir à Kashan ?

Kashan Persian House

📞 +98 912 716 8242
🌐 Kashanpersianhouse.com
🗺️ No. 81, 13th Farhang alley, Fazel Naraqi Street, Kamal Al Molk square, Kashan

Nous avons passé trois nuits chez Alireza. Il a été très disponible dans l’organisation de notre venue. Nous avons seulement regretté de ne pas l’avoir rencontré sur place. Nous avons beaucoup apprécié la maison. C’est très propre et le confort parfait. Bref… On vous conseille cet hébergement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *